Nous créons des liens entre vos clients et vous !

Trucs et astuces pour optimiser son référencement naturel

L’infobésité est un phénomène certes médiatique, mais aussi bien réel. Comment émerger de la masse de contenus diffusés sur internet, via les sites, les blogs, les livres blancs, les réseaux sociaux… on s’y perd.

La réponse tient en un mot : référencement

Le référencement peut être payant ou gratuit (on parle aussi de référencement naturel ou de SEO ou de référencement organique) ; c’est sur ce dernier que nous avons décidé de nous concentrer aujourd’hui.

Référencement naturel : pour quels objectifs ?

SEO signifie Search Engine Optimization (c’est-à-dire optimisation pour les moteurs de recherche).

Le référencement est la recherche du meilleur positionnement possible sur la page de résultats d’un moteur de recherche, en fonction d’une requête donnée.

2 objectifs :

  • De visibilité, c’est-à-dire dans le top 5 des résultats sur un moteur de recherche,
  • De concordance, avec des recherches qualifiées.

La visibilité n’est pas un long fleuve tranquille.

Entre les MAJ Google, les « tendances » annuelles et les évolutions technologiques… l’optimisation est un travail de tous les jours (ou presque).

Référencement organique : les règles de base

Interdit de tricher sous peine d’être blacklisté !

Au contraire, il faut

  • de l’honnêteté
  • de la cohérence : par exemple entre le vocabulaire utilisé et la thématique traitée (donc on ne rajoute pas le mot clé qui va bien mais qui n’a rien à voir avec le champs sémantique du thème traité)
  • du travail sur les mots clés : on préconise des mots clés raisonnablement concurrentiels, et aussi multiples et cohérents (cf ci-dessus).

Toujours dans la catégorie « contenus », parmi les dernières tendances, l’accent est mis sur la longueur des textes, qui doivent également être régulièrement renouvelés (nouveaux textes ou mises à jour).

Nous vous avons déjà parlé du rôle de la mise à jour-là 👉 « A l’heure du contenu« 

Évidemment, la clarté du texte est importante. Il s’agit de hiérarchiser sa réflexion, et de penser aux balises H1, H2, H3 & co.

De même que la lisibilité ; ne pas lésiner sur les « quotes », les bold, l’aération du texte…

La pertinence est également recommandée en matière de liens entrants et externes. On privilégie notamment les liens de qualité (attention aux erreurs 404) et complémentaires !

Enfin, parce que, au final, il y a une recherche de bonne expérience utilisateur, n’oublions pas les caractéristiques techniques :

  • la vitesse du site est primordiale : si l’internaute patiente trop, il s’impatiente, et quitte le site ce qui est un mauvais point pour le site (et par capillarité pour le moteur de recherche).
  • Parmi les « must have », le site doit être Responsive Design et Mobile friendly.
  • Il est enfin recommandé d’avoir un site en HTTPS c’est-à-dire sécurisé. D’ailleurs, on vous parlera bientôt cyber sécurité !

Le référencement naturel : une affaire de spécialistes

Last but not least, il est d’usage de faire appel à un professionnel, qui connait ces règles, et bien d’autres, parmi lesquelles le Google E-A-T.

E-A-T pour Expertise, Autorité et Confiance (Trust en anglais).

Avoir cet acronyme en tête a de plus en plus de sens tant il devient un incontournable pour Google. Un site expert en son domaine, référent dans ce même domaine, et sécurisé aura automatiquement (algorithmement !) plus de chances d’être bien valorisé par Google.

Nous rappelons toutefois, que même s’il existe des règles, en aucun cas il ne s’agit de garantie. Tout comme pour les économistes, pas de boule de cristal, juste un travail assidu et qualifié, que nous sommes à même de vous proposer.

Lire aussi > Petit guide des grands principes d’une stratégie digitale réussie.

contact