Nous créons des liens entre vos clients et vous !

UX design : un parcours utilisateur bien orienté est toujours créateur de valeur.

Auparavant, on se disait en concevant un site : « Que vais-je présenter / vendre à mon client  ? » Et aujourd’hui, on se dit :« Qu’est ce que mon client attend de sa visite sur mon site ? »Ca, c’est l’effet UX ….

1- Les sites gagnants sont avant tout faciles à utiliser.

Lorsque nous avons créé Base Sud, et que nous avons décidé que l’agence serait dédiée au Marketing Client, les premières formations expertes de nos collaborateurs ont été consacrées à l’UX design : une méthode  aujourd’hui incontournable de conception d’un site totalement dédiée à l’expérience utilisateur.   Cette orientation tenait compte de plusieurs observations :

  • cela correspond à notre philosophie : fonder le business sur la satisfaction des clients
  • tous les grands sites et plate-formes gagnants se caractérisent par la simplicité de l’usage, parfois jusqu’au simplisme (aibnb en est le meilleur exemple).
  • a contrario les sites mal conçus, complexes, ou chaque information-clé doit être recherchée avec des aller-retours génèrent des pertes de clients et de business importants.
Closeup of designers creating mobile app prototype

Tout se passe en effet comme si le consommateur ne tolérait plus de devoir se tromper, errer, naviguer dans la brume.Comme le disait Picasso « Je ne cherche pas, je trouve », et c’est ce que nous attendons aujourd’hui  Hier encore, en testant des billetteries pour l’un de nos clients, je pestais contre des boutons mal positionnés, des choix peu évidents, des fonctionnalités à l’usage abscons.   En tant que Marketers, il vous suffit de faire régulièrement l’expérience de la navigation et de l’achat sur votre propre site-vitrine ou de e-commerce pour vous rendre compte qu’à tout moment des progrès peuvent être réalisés, progrès qui peuvent générer d’importantes optimisations du chiffre d’affaires.

2- La réflexion sur nos cibles stratégiques (personas)
est un préalable incontournable !

Si bien connaître ses cibles stratégiques semble être le B.A.BA pour un e-marketer, dresser un portrait presque incarné (personas) et fétbalir des parcours en conséquence permet d’offrir à chacun/ chacune une expérience largement plus satisfaisante.   Pour cela, il faut en amont de la réflexion se poser un certain nombre de questions : quelles sont les habitudes de mes personas (leurs comportements digitaux, leurs réseaux sociaux préférés, etc.) ? Pourquoi s’intéressent-ils à ma marque ? Mon produit ? Dans quel but ? Quels objectifs puis-je donner à leur visite, leur navigation ?   Nous serons aidés dans cette réflexion par l’analyse dess ources de trafic (analytics). Ils nous aideront à comprendre d’où proviennent les clients sur la toile, mais aussi bien entendu par les études marketing.   Par exemple : Je suis une marque de produits de mode L’une de mes « personas » peut avoir entendu parler de ma marque sur un blog, et entendu parler surtout d’une pièce pécifique.

  • Une autre aura recherché sur le web une requête-clé sur un type de produits inspirants qui fait partie de ma collection…
  • Une troisième a vu un de mes modèles  porté par une amie, en a discuté, elle connaît maintenant le nom de ma marque, qui lui a donc été recommandée.

  A chacune de ces personas correspond des parcours clients singuliers, que je vais devoir imaginer. Ce sera donc à moi de partir de leur découverte et de leurs objectifs pour les amener vers mes objectifs marketing. C’est tout l’objet de l’UX design.

3- A chaque consommateur son type de parcours,
à chacun son type d’expérience idéale sur votre site

En reprenant l’exemple donné ci-dessus, on voit très bien que chaque parcours consommateur aboutit à une page normalement différente, si le site est bien conçu : home page, page découverte, page produit, page collection,etc….. On va lui permettre d’avoir le plaisir de se confronter d’emblée au but exact de sa requête (ce qui diminue très considérablement les taux de départs précoces – ou taux de rebond ) . Ce qui augmente son estime pour votre marque et votre site. Et lui permet, au lieu de perdre du temps en recherches vaines, d’approfondir tout de suite le thème qui l’intéresse.   C’est alors que se joue la clé du UX design : comprendre le moment où votre consommateur va avoir envie de passer à l’action : cette action peut-être de prendre un rendez-vous, de vous laisser ses coordonnées, d’acheter un produit, de faire une réservation, etc.  

  • S’il vient se renseigner sur votre marque, il n’ a peut-être pas tout de suite envie que vous le harceliez avec des Call to Action ou Pop-up intempestifs : laissez-le découvrir, s’immerger, apprendre… Et proposez ensuite.
  • S’il veut découvrir vos tendances, offrez-lui de quoi s’inspirer, suivez-le dans ses pérégrinations, volez au devant de ses préférences, indiquez lui des choix affinitaires.
  • S’il va droit au produit, facilitez-lui au maximum la transaction, que tous les choix soient évidents, les étapes parfaitement balisées, que rien ne vienne contraindre ou distraire son achat ou sa réservation. On privilégiera alors un parcours immersif, le plus court possible, car dans ce cas la rapidité sera synonyme de satisfaction.

    Chaque zoning établi par le UX designer va faire l’objet d’une analyse approfondie : quels éléments présenter, où , sous quelle forme pour parvenir à ces objectifs ?   Finalement, ayez sur le web cette empathie pour votre client et cette finesse de jugement qu’à un excellent vendeur dans une boutique haut de gamme : il s’intéresse à vous, ne vous énerve pas, vous déploie sa connaissance intime des produits. Il offre une expérience client  à chaque fois unique, dont le client sortira enchanté.   Vous l’avez compris : cette démarche ajoute infiniment de valeur à votre site !

En résumé : 

  1. le UX design tient compte des nouveaux comportements consommateurs. C’est pourquoi il est tellement appréciable et apprécié.
  2. l’approche et la connaissance de vos cibles stratégiques sont essentielles pour établir des portraits et des descriptifs de leurs usages
  3. à vous ensuite de décrire différents parcours clients aboutissant à des expériences utilisateurs abouties.
  4. le zoning de chaque page -clé et le design constituerons la finalisation de cette démarche … et l’apogée de votre stratégie de marqueté.
  5. vous serez récompensé de la finesse de cette approche en voyant les indices de performance de votre site progresser.
contact